La région

A l’approche du versant occidental de la péninsule de Sithonie en Chalcidique, le visiteur est immédiatement conquis par un paysage pittoresque unique. Ses yeux découvrent les 4 750 acres du vignoble biologique le plus important de Grèce – et un des plus importants d’Europe et des Balkans – qui recouvrent les versants verdoyants du mont Méliton. Un amphithéâtre de verdure ourlant les eaux turquoise du golfe Toronéen offre au visiteur un spectacle d’une beauté infinie.

Les premières plantations de vignes et d’oliviers firent leur apparition il y a six décennies – aux alentours de 1960. La conception fut mise en œuvre par des professeurs de la faculté d’agriculture de l’université de Thessalonique avec la contribution essentielle de M. Emile Peynaud, professeur à l’université de Bordeaux et considéré « le père » de la coexistence et de l’adaptation du Cabernet Sauvignon aux sols calcaires du vignoble – une coexistence avec d’excellents résultats et une pléthore de prix, médailles et distinctions ; le résultat de la première étude systématique conclusive de l’opportunité des cépages ‘étrangers’ en Grèce.

Ainsi fut créée une zone viticole dans des conditions écologiques excellentes et dans le respect des finesses et du caractère du milieu naturel. Le paysage forestier est demeuré intact, les arbres jouant un rôle déterminant de barrière naturelle, capturant l’humidité vespérale de l’atmosphère et aidant ainsi la vigne à supporter les grandes chaleurs de l’été.

Le vignoble des « AOP Côtes de Méliton » devint ainsi un modèle et un point de repère sur la carte viticole du pays, puisqu’il alliait et allie toujours un respect profond de la beauté naturelle et de l’équilibre des versants du mont Méliton aux pratiques exceptionnelles de la viticulture biologique.