Les vignobles grecs

Le territoire grec doit son profil privilégié à son caractère et à sa situation géographique ; l’étonnante diversité des terrains, des microclimats, des altitudes et des orientations justifie la caractérisation des vins grecs comme vins de terroir. Forts de ces atouts, les vignobles grecs se déploient depuis les pointes escarpées jusqu’aux côtes égéennes, se déclinant ainsi en une combinaison de variétés de vins à la manière d’une mosaïque, façonnée en quatre grandes catégories : de montagne et de moyenne montagne, littoraux, continentaux et volcaniques.

Les premiers détiennent la part du lion, notamment en ce qui concerne les vins d’Appellation d’Origine Protégée, la quasi-totalité des vignobles grecs s’étendant sur des zones de montagne et de moyenne montagne.  Tels sont les terroirs pentus semi-montagneux au microclimat caractéristique qui hébergent les vignobles produisant l’appellation d’origine protégée de qualité supérieure « Côtes de Méliton ».